Est-ce une pseudo science ?
Est-ce une secte ?

 

 

Une secte recherche l'argent de ses membres,
(le survisme n'est qu'un point de vue avec un support papier : un livre (payant, soit), parce qu'il faut payer la chaîne du livre ainsi que... le reste ;
un gratuit en préparation (pdf) et un site internet gratuit)
Une secte recherche la docilité de ses membres, (le survisme n'a pas de "membres" et pousse à réfléchir par soi-même tout en communiquant en toute liberté avec quiconque)

Les infos suivantes sont issus du site http://charlatans.free.fr/pseudoscience.shtml .
Merci à ce site pour ces informations.

La pseudoscience reste indifférente aux faits
Le survisme se base sur les sciences du comportement (sciences cognitives), donc des faits.

Les pseudo-scientifiques découpent dans les journaux des comptes-rendus, font collection de rumeurs, citent d'autres ouvrages pseudo-scientifiques et se fournissent dans les religions anciennes ou les mythologies.
Aucun de ces éléments n'est présent dans le survisme. (par contre, les freudiens utilisent certains mythes : oeudipe, etc... )

La pseudoscience est la championne des "conclusions sympathiques", recourant à des îlots idéologiques faisant appel à des idées préconçues et à des malentendus répandus.
Le survisme ne dit absolument pas ce que vous avez envie d'entendre, car il ne masturbe pas l'ego. Ce qui n'est pas une idée sympathique en soi.
Quand aux preuves contradictoires, vue que JAMAIS ça ne prend partie pour une action plutôt qu'une autre (le bien, le mal)...
Il n'y a qu'une recherche incessante de l'élément qui ne rentrerait pas dans cette approche à travers de nombreux cas de la vie réelle.

La pseudoscience reste indifférente aux critères de la preuve solide. L'accent n'est pas mis sur l'expérience scientifique, contrôlée et reproductible. Au lieu de cela, tout repose sur des témoignages oculaires invérifiables, des histoires et récits exagérés, des rumeurs et des anecdotes douteuses. La véritable littérature scientifique est magnifiquement ignorée ou mal interprétée.
Le survisme se base uniquement sur des faits réels vérifiables par tous. Elle est reproductible à l'infini.

La pseudoscience a délibérément recours au mystère lorsqu'il n'y en a pas en omettant des informations décisives ou des détails importants.
Le but du survisme est justement qu'il n'y ait plus de mystères aptes à servir aux manipulateurs : à chaque question différente, une réponse différente ou des réponses possibles, vérifiables par chacun.

Suite :
Dictature et impressions d'enfermement.