Vivons-nous ou survivons-nous ?

 

 

Certaines personnes disent que l'axe de réflexion est "vivre", tout simplement. Si c'était "vivre", sans la notion de danger, il n'y aurait pas de rire chez l'humain, ni d'imaginaire, etc… Précision importante : "survivre" est l'axe de toutes nos pensées, c'est de la psychologie.
Mais " vivre ", c'est du domaine de la philosophie, c'est une sélection de chemins possibles parmi tous ceux offerts par la survie, et ces chemins là ne regardent que vous. Ça ne regarde pas la psychologie, ça ne regarde pas le survisme. Le survisme explique l'organisation de nos pensées, pas ce que vous devez penser.

Suite :
Le but de tout ça ?