Pourquoi la psychologie
devient une science exacte

 

 

Voir intro page précédente.

 

Cet exemple est tiré du livre "Psychologie et si on arrêtait les conneries ?"

.../...

La psychologie est la science exacte de l'organisation de la pensée humaine, tandis que la philosophie est un choix de valeurs parmi tous les choix qu'offre l'organisation de la pensée.

Autrement dit, la psychologie s'appuie sur du A + B = C et peut être modélisée, tandis que la philosophie est une forme de " soin " lorsqu'il y a un déséquilibre psychologique. La psychologie est une carte universelle, tandis que la philosophie est un choix personnel. Les philosophies sont nombreuses, et chacun est libre d'appliquer à sa vie celle qu'il trouve la meilleure.

.../...

Cet ouvrage va essayer de vous démontrer qu'absolument tous nos gestes et pensées tournent autour d'un seul axe de réflexion :

- Si je fais ça, ça assure ma survie ou non ?

Ce principe semble très simple, voire TROP simple. (Trop simple = simpliste = faux) Mais vous pourrez expérimenter par vous-même dans les pages qui suivent, si les actes que nous faisons tous les jours et ceux que nous faisons rarement, sont ou non fonction de notre survie.

Cette simple alternative " survie/pas de survie " paraît incompatible avec une réalité faite de " besoin familiaux + besoins personnels + besoins économiques + rêves + etc. " Mais cette théorie est à l'image de l'informatique. Oui, je sais, la plupart d'entre nous voient l'informatique comme " une bête étrange ", " une saleté de machine qui ne fait jamais ce qu'on veut ", ou je ne sais quoi de repoussant. Mais avant tout jugement de valeur, il faut que vous connaissiez la base de l'informatique : ce sont des " 0 " (zéro) et des " 1 " (un). Le courant passe, le courant ne passe pas. C'est tout. Pourtant, avec une base aussi simple, 2 chiffres, on arrive à faire des programmes complexes qui permettent de faire du dessin en trois dimensions, de la comptabilité, prévoir le mouvement des planètes, envoyer des e-mails à l'autre bout de la terre en un instant, voir des images tout aussi rapidement, bref : tout ça avec une base qui est primitive ! Des " 0 " et des " 1 "…

Eh bien, la théorie de la survie c'est la même chose : on fait ce qui assure notre survie, on ne fait pas ce qui n'assure pas notre survie, même dans les cas de suicide, d'anorexie, etc. (voir les paragraphes correspondants plus loin dans ces pages).

.../...