Obsédé par
une personne

 

Rechercher dans nos différentes pages, une réponse ou une question,
par date
ou par mot clé...

30/08/2014

 

azthek06 : Depuis 48h, je pense a une personne que je n'ai plus vu depuis plus de 25 ans et avec qui je n'ai eu quasiment que des rapports d'ordre professionnel. Pourtant, je revois presque parfaitement ses traits. Je ne dirais pas le contraire, elle me plaisait à l'époque, mais rien de plus. On a eu quelques contacts en dehors du travail, mais ca n'a jamais été au delà de sorties amicales. Et depuis, plus aucun contact, je ne me souviens même plus de son nom de famille. Mais là, ca tourne presque à l'obsession et je ne comprends pas pourquoi maintenant?

Vous aurez probablement la réponse (ou une partie de la réponse) en identifiant ce qui a changé (dans votre vie) entre le moment présent, le moment de focalisation, et le moment où vous ne focalisiez pas. (que s'est-il passé dans votre vie qui soit "fort" il y a 48 h, ou peut-être un peu avant)

La focalisation d'un cerveau humain, quel que soit le sujet ou presque, est lié à :

  • un temps de cerveau disponible : lorsque le cerveau a le temps de se souvenir, et bien... il se souvient.

  • un manque affectif (oublier une douleur). Dans le cas d'une rupture, le cerveau, pour assurer sa survie, ne pas sombrer, s'attache à un bon et doux souvenir. Et plutôt que de penser aux choses qui vont mal, il se berce d'un fantasme (idée forte).
    Le manque affectif peut exister sans douleur précise, juste la prise de conscience du temps qui s'écoule.

  • un manque de contrôle dans un événement (regret). Si vous avez aimé cette personne mais que quelque part, vous regrettez de ne jamais lui avoir dit vos sentiments, votre cerveau pense que « votre survie passe par la présence de cette personne », et donc, « redonne une présence à cette personne en pensant très très souvent à elle ».

Si vous avez des précisions à demander...