Paranoïa et couple

 

Rechercher dans nos différentes pages, une réponse ou une question,
par date
ou par mot clé...

23/08/2014

 

lisa : Bonjour, mon conjoint a un comportement paranoiaque, il pense que les autres font tout pour l'ennuyer, que je l'ai trompé....et me prive de tendresse et de sexe.
Quel comportement dois-je avoir sachant qu'il me fait beaucoup de chantage. Il profite des autres, ne respecte personne. Comment arriver à le faire réagir et à se remettre en question.?
C'est très dur à vivre pour moi mais je l'aime.

Bonjour.

Comprendre la paranoïa : lorsqu'une personne fait du mieux qu'elle peut (ou pense faire au mieux) mais que ses efforts ne sont pas récompensés, un sentiment d'injustice naît en elle.
Mais son cerveau a besoin de "causes et d'effets". Or si les choses ne marchent pas comme elle le veut alors qu'elle fait tout parfaitement (elle a ce sentiment), alors c'est que des "éléments extérieurs" sont orientés contre elle.

Et si ces éléments extérieurs ne sont pas précis (exemple : un voisin qui déverse du fumier devant chez lui parce que ce voisin a un problème), ces éléments extérieurs restent flous dans son esprit. C'est du domaine de "l'impression" généralisée, qui peut devir une phobie "de l'autre".

La personne a perdu d'abord la confiance en elle (manque de réussite), et lorsqu'on n'a pas confiance en soi, on a souvent du mal à accorder sa confiance aux autres.

Quel comportement dois-je avoir sachant qu'il me fait beaucoup de chantage.

Faire du chantage est un moyen de cacher sa propre faiblesse à ne pas savoir comment agir soi, de chercher à contrôler les autres parce que les autres font forcément moins bien, de transférer la peur qu'il ressent, sur l'autre.
Mais faiblesse dans quels domaines ?
A vous de voir. (si c'est sexuel, peut être y a-t-il de l'insatisfaction quelque part et que toute la mécanique qu'il met en place n'est là que pour cacher les réels problèmes ?)
Quoi qu'il en soit, le chantage ne peut pas être un ciment sein et serein dans un couple. Un couple, c'est « plus que des amis » et non « des ennemis ». Il doit comprendre cela mais pas dans un environnement de stress sinon cela pourrait nourir sa paranoïa.

Comment arriver à le faire réagir et à se remettre en question.?

Il faut appuyer sur le bon bouton, c'est à dire trouver le ou les mots qui lui feront "tilt" cad "je comprends ce qui m'arrive".

D'un point de vue « logique », il ne faut pas oublier qu'il adopte ce comportement parce que pour lui c'est le meilleur moyen d'assurer sa survie.
Donc, pour qu'il quitte ce comportement, son cerveau doit arriver à la conclusion : « oula, si je continue, ça va aller mal pour moi ».
Le tout, sans qu'il perde la face (question d'ego surdimentioné), même si admettre ses faiblesses n'est pas une faiblesse, mais au contraire une preuve de courage, car affronter ses peurs est un acte de courage.

Concrètement, il faut peut être que la personne ose parler de ses échecs, et qu'elle essaye d'identifier d'autres causes que "les gens m'en veulent" pour expliquer "son manque de chance", pour ensuite rectifier le tir et agir là où il faut agir pour réussir.
Mais il faudra qu'elle puisse accepter les conseils de personnes qui ont réussi, et là aussi, la question de la confiance se posera...
Mais pour construire sa réussite, il faut souvent passer par "de petites réussites" pour ensuite passer à une échelle plus grande.

Pour une précision, n'hésitez pas.