Ma fille pense
que je lui veux du mal

 

Rechercher dans nos différentes pages, une réponse ou une question,
par date
ou par mot clé...

20/09/2014

 

éponde aux 1,2,3,4,5 si vous avez envie d'avoir des infos plus précises.

majena31 : Bonjour ma fille de 16 ans pense que je lui veux du mal jalouse d elle pense que les gens connaissent sa vie actuellement attirée par des relations hommes de 35ans voir plus agressive envers moi et sa petite soeur de 3ans lui reproche de ne pas être du même père soigner par abilify 10mg je vis un cauchemard depuis 2 ans elle etait une brillante éleve aujourd hui ne veut plus aller au lycée elle est sale je ne reconnais plus ma fille elle m insulte et parfois elle me dit qu elle m aime et s excuse AIDEZ MOI je crois a L'HYPNOSE a votre avis. J'habite a cannes et seule avec mes 2 enfants merci de me lire cordialemet une maman desperee .

Bonjour,

que je lui veux du mal - jalouse

Pouvez-vous mieux décrire ce mal qu'elle vous reproche de lui faire ?
(voir le passage sur la jalousie (3) sur cette page)

Si des relations avec des hommes mûrs assurent sa survie, c'est probablement parce qu'elle a besoin des caractéristiques présentes dans une relation avec des hommes plus vieux par rapport aux hommes de son âge.

Quels sont ces paramètres ? (qui ne sont parfois qu'une illusion)

  • stabilité économique (avenir visible),
  • maturité intellectuelle (réponses aux questionnements),
  • maturité sexuelle,
  • repère dans une tempête,
  • sécurité physique, matérielle,
  • valorisation de sa personne (exister aux yeux de personnes « respectables » est plus valorisant que d'exister aux yeux de personnes « non respectables » (jeunes, etc))
  • ...

Vous voulez comprendre votre fille, comprenez en quoi son comportement assure sa survie, avec quels valeurs dominantes elle arrive à de tels comportements. Il s'agit évidemment de comprendre et non de juger qui que ce soit.

sa petite soeur de 3ans... lui reproche de ne pas être du même père

Apparemment votre fille souffre, et sa manière maladroite de le dire, c'est d'utiliser la violence.
« Quand les autres souffrent, au moins ils comprennent ce qu'est ma douleur. »

Quel serait son monde idéal ?
Probablement un monde stable, où l'écoute et la compréhension de ses valeurs seraient existantes.
Mais ceci est parfois difficile à mettre en place quand on est parent. A vous de communiquer aussi vos difficultés. Car la compréhension doit être mutuelle.
Mais cette communication ne doit pas lui mettre sur ses épaules vos problèmes d'adulte. Vous devez admettre vos faiblesses éventuelles, essayer de les résoudre ou de faire en sorte que ce n'est pas un problème.

je crois a L'HYPNOSE

L'hypnose est une méthode qui permet de détourner l'attention du cerveau. Cela peut avoir un effet bénéfique dans certains cas. Mais ce détournement d'attention ne résout pas les problèmes, surtout si la douleur est profonde. Cela peut même rendre « inconscient » certains paramètres qu'il faudra un jour retrouver pour soigner.

A vous de voir mais gardez confiance dans des solutions possibles.

 

Si vous avez une autre question, cliquez ici.