Rupture Mère-Fils,
mais pas que...

 

Rechercher dans nos différentes pages, une réponse ou une question,
par date
ou par mot clé...

22/01/2013

 

Malutiné : Bonjour, Mon fils de 28 ans refuse de me voir depuis plus de 3 ans. Je lui adresse des courriers qui déclenchent des colères sans nom que je subis pas téléphone, avec insultes et menaces.
En 2007, je suis partie vivre 6 mois au Japon, il avait 22 ans, un travail. Quelques semaines plus tard, il perdait son travail et est parti s'installer chez la mère de sa compagne.
Depuis, les relations sont quasiment rompues et il s'invente des histoires en partant du principe que je suis la cause de tous ses problèmes. J'ai tenté de lui écrire à plusieurs reprises mais mes propos sont toujours mal interprétés et - je me répète - déclenchent des colères innommables.
Je consulte régulièrement un psychiatre et ces courriers sont écrits en accord avec lui.
Aujourd'hui, il semblerait que je doive accepter de ne plus avoir aucun échange avec mon fils et attendre que le temps joue en ma faveur.

Autre point : mon fils est toujours en conflit avec quelqu'un : son père, son employeur, son grand-père ... Aujourd'hui, mon fils fuit tous ceux qui me touchent de près, famille, amis, voisins, etc Merci de me donner des éclaircissements quant à son attitude et également un comportement que je pourrais adopter pour sortir de cette douloureuse impasse.
Bien cordialement

Bonjour,
désolé pour le retard de réponse.

Il y a assez peu d’éléments pour identifier les valeurs prioritaires de votre fils. Les pistes possibles : lorsqu’on habitue quelqu’un à un certain environnement protecteur, et qu’ensuite on le change d’environnement, la personne peut se sentir mal si elle n’a pas été éduquée dans l’optique de s’adapter aux mondes nouveaux. Ainsi, si votre fils a été « protégé » voir sur protégé jusqu’au moment où vous êtes parti, dans son cerveau, il y a une incompréhension de l’événement et il a trouvé comme cause :
« on m’abandonne car les gens sont méchants, donc en retour, je dis « m…. » aux autres ! »

Mais comme vous dites ensuite que c’est la même chose avec son employeur, ses parents, etc… c’est que le problème ne se limite pas à votre « départ » momentané.
Manquant d’éléments de SA personne, je ne peux qu’émettre des hypothèses :

  • Est-il membre d’une secte ?
  • A –t-il adopté une religion différente de la votre ?
  • Coupe t-il les ponts parce qu’il a honte de ce qu’il est ?
  • Coupe t-il les ponts parce qu’il utilise des drogues ?

Comme vous le voyez, les pistes sont nombreuses et celles citées ne sont pas les seules possibles.

Quoi qu’il en soit, bien qu’ayant le statut de mère, vous n’êtes pas Atlas portant le monde, que ce soit le monde entier ou le monde de votre fils.
A part s’il est dans une situation de faiblesse, (là, il a besoin d’une aide extérieure), chacun doit vivre sa vie et la votre ne se limite pas à « votre fils ».

Si vous avez des éléments plus précis à donner sur votre fils qui permette d'identifier ses valeurs prioritaires, n’hésitez pas.

.