Description des erreurs
que fait la scientologie.

 

PAGE
D'ACCUEIL DES
COMPARATIFS

 

 

Mais tout d'abord, voici un comparatif entre la scientologie et le survisme, car dans une époque où on hésite entre les extrêmes "suivre aveuglément comme un mouton" et "tout est suspect ! Tout n'est que manipulations", il est difficile de savoir quoi est quoi.
Voici le point de vue "survisme".
A vous ensuite de vous faire votre point de vue.

 

Scientologie
Survisme
Statut Religion dont le fondement est la croyance, utilisant le mot science, sans utiliser les principes de confrontation avec l'expérience reproductible pour appuyer son point de vue. Approche de la psychologie dont le but est de décrire l'organisation et le traitement de l'information dans le cerveau.
Organisation Multitude de sociétés à travers le monde. Aucune. Y'a-t-il eu besoin de créer une organisation pour faire connaître, par exemple, la table de classification périodique des éléments ?
Nombre
de membres
Plusieurs millions. Aucun puisque ce n'est pas une organisation, juste des idées.
Hiérarchie Pour monter dans la hiérarchie de cette église, il faut donner le plus d'argent possible. Il n'y a aucune hiérarchie vu qu'il n'y a pas d'organisation. Personne ne dit ce que vous devez penser.
Sémantique La scientologie utilise une sémantique spécifique. Le but de cette sémantique spécifique est de mettre une barrière entre "l'individu qui sait" et "l'individu qui voudrait comprendre" Aucun sémantique spécifique pour la simple et bonne raison que tous les mots pour comprendre sont déjà disponibles dans la langue française.
Thérapie Nombreuses thérapies sous forme de stages et d'achats de livres, et autres matériels. La seule "thérapie" est de comprendre en décrivant les éléments présents dans le cerveau.
Coût Cette société religieuse est avant tout là pour vendre. Elle commence par un "test" gratuit d'intelligence, puis propose une solution pas chère. Mais comme cette solution est systématiquement pas suffisante pour apporter le "bien être", il faut acheter d'autres livres, faire d'autres stages, et il n'est pas rare que le membre s'endette pour enrichir l'église. Le "survisme", c'est un site internet gratuit, et un support livre dont le prix est dans la moyenne du marché. Des questions peuvent être posées gratuitement sur le site internet, et il n'y a jamais à rajouter de l'argent pour comprendre. Les réponses sont gratuites.
Morale La scientologie sait ce qui est bien et mal. Elle donne des ordres à ses membres. Les notions de bien et de mal sont décrites en terme de traitement de l'information, mais JAMAIS le survisme ne vous dit ce que vous devez penser. C'est une description de l'information et de la valeur que met notre cerveau à tel ou tel élément. Le survisme n'est pas du tout un ordre moral.
Promesses Comme toutes les religions, elle promet le bonheur et la vie éternelle à tous ses membres. Le but du survisme est de comprendre nos actes et pensées. Lorsque l'on comprend, cela génère une sensation d'harmonie. Mais le survisme ne cherche pas à rendre triste ou joyeux. Juste comprendre pour éviter de se leurrer.
Science
exacte
La scientologie utilise ces termes pour qualifier son approche, mais comme une science exacte ne peut dire "faite ceci, ne faite pas autre chose" car aucune science ne donne un ordre moral, cela en fait une dictature. Sans oublier qu'aucun test n'a depuis 1950, appuyé cette conclusion de "science exacte".
Pour savoir si cette approche est réellement exacte, vous devez payer en suivant une "thérapie". (voir page suivante)
Le survisme utilise ces termes parce qu'il décrit les mécaniques de raisonnement pour tel ou tel acte et ces mécaniques sont toujours les mêmes, quel que soit l'individu, sa couleur de peau, sa religion, etc. (voir dans la partie exemple "rire", "TOC", "TCA", etc… Aucun test officiel n'a été mené car "l'officiel" est cher, et l'état ne cherche pas à remettre en cause l'ordre actuel des choses.
Pour savoir si cette approche est exacte, les infos sont disponibles sur ce site, il vous suffit ensuite de les expérimenter chez vous.
Utilisation
du mot
"survie"
Ci-dessous, vous pourrez voir que la scientologie utilise aussi le mot "survie", mais ce mot n'aide pas à comprendre l'analyse que fait la dianétique.
Lien direct
(sur leur site).
Copie sauvegarde
(sur notre site).
Le mot survie est la base du survisme, et permet de comprendre quelles sont les priorités de chacun, de comprendre pourquoi par exemple, une personne développe une maladie comme l'anorexie, dans le but de "survivre". Elle permet de comprendre les traumatismes et ainsi, de lutter efficacement contre.

 

décryptage de la dianétique :